Facebook
RSS Actualités

Besoin d’apprendre à gérer le stress, de lâcher prise ?
Besoin de vous détendre,de vous relaxer?
Envie de faire de votre souffle,votre meilleur allié ?
Envie d’apprendre à devenir acteur de votre santé ?
Envie de vous assouplir ?
Le yoga vous apportera des bienfaits auxquels vous n’auriez jamais pensés.

Actualités

Stages

Yogathérapie

Existe-t'il, pour l'homme un bien plus précieux que sa santé?
Socrate

Qu'est ce que la Yogathérapie?


Depuis quelques décennies, le yoga thérapeutique est soumis à des recherches médicales dans des instituts de plusieurs pays du monde, et prouve des résultats significatifs sur de nombreuses maladies.


C'est maintenant un domaine en pleine expansion, doté d'outils diagnostics et thérapeutiques propres, d'autant plus pointus qu'ils sont maniés par des spécialistes de haut niveau. Cette méthode de soin fait l'objet d'une demande de plus en plus pressante, due à l'immense vague d'intérêt pour le yoga soulevée parmi le public ces dernières années.

Je me dois d’être claire: le Yoga n’est pas la solution à toutes les maladies. La recherche médicale démontre que la yogathérapie est parmi l’approche complémentaire la plus efficace.

En fait, on ne devrait pas parler de « thérapie », dans son sens premier, c'est-à-dire « aller vers la guérison », mais plutôt de « soins ».

Depuis quelques décennies, le yoga thérapeutique est soumis à des recherches médicales dans des instituts de plusieurs pays du monde, et prouve des résultats significatifs sur de nombreuses maladies. C'est maintenant un domaine en pleine expansion, doté d'outils diagnostics et thérapeutiques propres, d'autant plus pointus qu'ils sont maniés par des spécialistes de haut niveau.

Cependant, les traitements médicaux sont continués, sans rien changer, il y a juste, en plus, la pratique du yoga.

Je suggère même aux patients d’aller voir leur médecin encore plus régulièrement, de manière à mesurer l’impact de leur pratique sur leur santé, mais, en aucun cas, je n’interfère, ni ne pose un quelconque droit de regard sur les traitements prescrits.

Je n’ai aucune habilitation pour cet acte.

Les témoignages des personnes que je suis valident, à mes yeux, l’efficacité du yoga, quant à la réduction évidente du stress, et l’amélioration de leur qualité de vie.

Les effets rapportés font état de réduction de leur hypertension, par exemple, et d’ un meilleur sommeil.

Dans les pays anglo-saxons, le yoga a fait son entrée, depuis quelques années, dans les hôpitaux, les cliniques, et centres de soins, il est qualifié d’ « approche supportive », comme toutes les autres approches complémentaires ( art thérapie, shiatsu, sophrologie..)

Au dernier grand congrès d’oncologie, aux USA, en 2012, une place lui a été faite dans les posters présentés devant les experts internationaux.

En automne dernier, je suis allée à New York, rencontrer le Pr Alyson Moadel, chef de service d’oncologie à l’hôpital Montefiore, qui a fait une publication médicale en 2007, sur l’impact du yoga dans la diminution des récidives des femmes ayant eu un cancer du sein.

Des cours sont donnés dans le service. J’y ai assisté et échangé avec les patientes. Toutes étaient unanimes !

Pour consulter son étude : Randomized Controlled Trial of Yoga Among a Multiethnic sample of Breast Cancer Patients: Effects on Quality of Life Alyson B. Moadel, Chirag Shah, Judith Wylie-Rosett, Melanie S. Harris, Sapana R. Patel, Charles B. Hall, and Joseph A. Sparano

Journal of clinical Oncology Vol 25 _ Number 28 _ Oct 2007


A côté de Mumbai , en Inde, se trouve un hôpital yoguique où des médecins établissent des programmes de soins adaptés: Kaivalyadhama Yoga Hospital
Légende de l'image Cliquez ici

En France aussi, depuis1979, au sein de son service de cardiologie, de l’hôpital Tenon,à Paris, le Pr C Cloarec ont été crées des cours de yoga pour les patients hypertendus, cardiaques, présentant des troubles du rythme, des crises d’angine de poitrine.

A l’hôpital de Lariboisière, on a étudié les effets du yoga sur les troubles du rythme.

Aujourd’hui, j’aimerais pouvoir travailler avec des équipes médicales et aussi avec les instances de santé, qui pourraient objectiver l’impact de la pratique sur la santé de façon à améliorer la qualité de vie des personnes en souffrance, sans effet délétère, à un moindre coût, en les faisant juste devenir actrices de leur propre mieux-être. Donc si vous, qui me lisez, avez envie de travailler sur cette approche, n’hésitez pas à me contacter.


Relier, Unir, Partager……

Légende de l'image

La yogathérapie en pratique….


La yogathérapie respecte les différences individuelles d’âge, de culture, de religion, de philosophie d’activité professionnelle, de santé physique et mentale.

Elle crée, stimule, et contribue à maintenir un état optimal de santé physique, émotionnelle, mentale, grâce à un travail personnalisé, en fonction des troubles, constitué de pratiques de postures et aussi d’un travail sur la respiration et de relaxation et s’adapte aux limites individuelles.

Une cure de yoga-thérapeutique comprend plusieurs séances, organisées selon un programme graduel et modulable, très à l'écoute des progrès du patient.

Le patient développe une prise de conscience qui l'amène à une responsabilisation envers sa propre santé, et progressivement, à une pratique personnelle, laquelle décuple l'effet thérapeutique ; à terme, cela permet une indépendance vis-à-vis du thérapeute. Rare parmi les autres méthodes de médecine parallèle, cette autonomie présente un immense avantage pratique, doublé d'un intérêt économique pour le patient.


Légende de l'image

Séance de yogathérapie en Inde

D'un point de vue scientifique, comment ça agit sur la pathologie ?

Sur le plan physique, le yoga thérapeutique influence l'innervation, la vascularisation et l'oxygénation de l'organe malade, zone-cible du traitement, et optimise son métabolisme, ce qui est à l'origine du processus de guérison.

Sur le plan psychologique, il rééquilibre le schéma émotionnel grâce à certaines postures, booste le système nerveux grâce à la respiration et à la relaxation, et aiguise les fonctions cognitives grâce à la méditation.

Le yoga n’est pas un système médical, il n’est pas orienté vers les maladies. Il considère l’individu comme un tout, sur tous les plans : physiologique, physique et psychologique

Quel sont les effets thérapeutiques à court et à long terme?

En sortant de chaque séance, le patient ressent un bien-être immédiat qui témoigne de son effet symptomatique.

Mais le yoga thérapeutique est surtout intéressant pour son effet à long terme. En jargon médical on parle de traitement étiologique, c'est-à-dire qui s'attaque à la racine du trouble.

Quels troubles précis peuvent être pris en charge?

Le yoga a une action bénéfique sur une majorité de maladies, pour peu que le programme soit suivi assidûment. Il agit surtout sur les troubles chroniques, en particulier s'ils contiennent une composante mécanique, fonctionnelle ou psychosomatique.

En aigu, le yoga thérapeutique peut calmer certaines crises d'autant plus facilement que celles-ci ont tendance à la répétition.

Quelques exemples parmi les plus courants

  • Troubles digestifs : gastrite, reflux, ulcère, colopathie fonctionnelle, constipation chronique, indigestions
  • Troubles respiratoires/ORL : infections chroniques des voies aériennes, asthme, troubles de la voix, troubles de d'équilibre
  • Troubles endocriniens : diabète, dysfonctionnements thyroïdiens, troubles hépatiques bénins
  • Troubles génito-urinaires : incontinence, syndrome prémenstruel et règles douloureuses, troubles liés à la grossesse et à la ménopause
  • Troubles cardio-vasculaires : hypertension artérielle, hypotension orthostatique, hémorroïdes, œdèmes, anémies, cholestérol, athérosclérose, angine de poitrine
  • Troubles orthopédiques et neuromusculaires : arthrose, cyphose, scoliose, lumbago, sciatique, syndrome du canal carpien
  • .
  • Troubles psychiques : stress et toutes ses conséquences somatiques, crise d'angoisse, insomnie, dépression, syndrome de fatigue chronique, syndrome post-traumatique
  • . -
  • Troubles systémiques liés au vieillissement : baisse de la vitalité et de l'appétit, douleurs chroniques, ostéoporose, arthrose, rigidité articulaire, hypotrophie musculaire
  • .

    Les résultats observés sont :

    • Une meilleure qualité de sommeil
    • Une diminution du stress, de l’anxiété
    • Une augmentation du niveau d’énergie
    • Une meilleure gestion de la douleur
    • Un meilleur rapport au corps
    • Une meilleure qualité de vie

    En pratique :

    Je vous propose une 1ère séance de prise de contact, de façon à vous présenter ma façon de travailler et ensuite :

    4 à 5 séances individuelles seront nécessaires afin d’établir un programme spécifique, personnalisé, constitué de postures choisies, d’un travail sur la respiration, pour finir par une relaxation.

    Le pratiquant se verra remettre une fiche d’exercices à exécuter seul. Une séance de suivi pourra être proposée quand le besoin s’en fera ressentir.

  • Durée des séances : 1H15
  • Lieu : à mon cabinet, ou à domicile
  • Tarif : 50 euros/séance (déplacement en sup)
  • Et si vous avez envie d’aller encore plus loin, allez sur ce site de la base de données NCBI (National Center for Biotechnology Information), qui renferme une quantité incroyable d'informations sur toutes les études sur le yoga et la maladie :Cliquez ici

    Réferences d'études scientifiques

    Yoga et stress

  • Stress management: a randomized study of cognitive behavioural therapy andYoga”GranathJ.Ingvarsson , S. Von Thiele, U. Lundberg Cogn Behav Ther 35 (1), 3-10
  • Effects of two yoga based relaxation techniques on heart rate variability. Sarang, P., Telles., S. Journal of Stress Management 13(4), 460-75. 2006
  • A yoga intervention for young adults with elevated symptoms of depression Woolery, A., Myers, H., Sternlieb, B. & Zeltzer, Altern Ther Health Med 10(2), 60-3. 2004
  • Effets du yoga comparés à ceux de la marche à pied, sur l'humeur, l'anxiété et les niveaux GABA dans le cerveau. Étude MRS randomisée : Streeter et al. (2010)
  • Yoga for depression

  • The research evidence. Pilkington K, Kirkwood G, Rampes H, Richardson
  • Yoga et asthme/bpco

  • Effect of yoga breathing exercises (pranayama) on airway reactivity in subjects with asthma. Singh V, Wisniewski A, et al. Lancet 1990 Jun 9;335(8702):1381-3.
  • Asthma: the yoga perspective. Part II: Yoga therapy in the treatment of asthma. Goyeche JR, Abo Y, Ikemi Y J Asthma 19(3):189-201.
  • An integrated approach of yoga therapy for bronchial asthma: a 3-54-month prospective study Nagendra HR, Nagarathna R.J Asthma 1986;23(3):123-37
  • Long-term effects of breathing exercises and yoga in patients with bronchial asthma. Pneumologie Fluge T, Richter J, et al Jul;48(7):484-90.
  • Study of pulmonary and autonomic functions of asthma patients after yoga training. Khanam AA, Sachdeva U, et al. Indian J Physiol Pharmacol 1996 Oct;40(4):318-24.
  • Clinical study of yoga techniques in university students with asthma: a controlled study. Vedanthan PK, Kesavalu LN, et al. Allergy Asthma Proc 1998 Jan-Feb;19(1):3-9.
  • Effect of yoga breathing exercises (pranayama) on airway reactivity in subjects with asthma. Singh V, Wisniewski A, et al. Lancet 1990 Jun 9;335(8702):1381-3.
  • Yoga et migraine

  • Effectiveness of yogatherapy in the treatment og migraine witout aura. A randomized controlled trial .John,P,J Sharma, N.Sharma,C.M Kankane. Head ache 47 (5) 654-61
  • Efficacy of yogatherapy in the management of headaches Kaliappan, L,K,V Journal of Indian Psychology 10 ( 1-2) 41-7 1992
  • Yoga et pathologies cardiaques

  • The effects of yoga on hypertensive persons in Thailand. Mc Caffrez, R.Ruknui, P.Hatthakit, U. Kasetsomboon. Nurs Pract 19 (4) 173-80 2005
  • Effect of yoga on cardiovascular system in subjects above 40 years.Bharshankar, J,R,Deshpande, V, N, Kaore,S, B. Physio Pharmacol 47(2), 202-6
  • Yoga et troubles articulaires:

  • Measuring the effects of yoga in rheumatoid arthritis Haslock, Monro, Nagarathna, Nagendra, Raghuram. Br J Rheumatol 33 (8) 787-8 1994
  • Randomized controlled trial of yoga and exercise in multiple sclerosis. Oken, B. S., Kishiyama, S., Zajdel, D., Bourdette, D., Carlsen, J., Haas, M., Hugos, C., Kraemer, D. F., Lawrence, J. & Mass, M. Neurology 62(11), 2058-64. 2004
  • Improvement in hand grip strength in normal volunteers and rheumatoid arthritis patients following yoga training. Indian J Physiol Pharmacol 45(3), 355-60. 2001
  • « Si tu n'est pas capable de contrôler ta pensée, tu ne pourras pas la maintenir » Hazrat Inayat Khan

    Patricia Girou

    06 80 30 71 72

    26, Rue Saint James
    Bergerac

    Siret : 52514169300016

    Salutaire à tout âge et pour toutes conditions physiques